Au revoir ma petite maman

Plus qu’un livre, un témoignage de la vie après la vie – Brigitte Reitz


Dans toute vie humaine, les événements heureux ou malheureux se succèdent, s'enchaînent. La disparition d'un être cher modifie considérablement un parcours de vie. Il est convenu de dire que la perte d'un enfant, est pour une maman, la plus insupportable des épreuves. Et pourtant, elle peut générer d'immenses gestes d'amour quand ceux-ci sont dictés au jour le jour à la maman, depuis l'au-delà, par son fils décédé à l'âge de vingt-quatre ans.

Dés son décès, le 10 novembre 2003, Matthieu fait savoir à sa maman en lui adressant des messages par « l'écriture automatique » : «je suis vivant ». Jour après jour, le dialogue aide sa maman à surmonter son chagrin, mais surtout l'oriente vers deux missions très précises : témoigner que la vie après la mort existe en publiant un livre et créer une association humanitaire dénommée TAMTAM, dont l'objectif sera d'aider des petits villages africains à disposer d'eau potable, source de vie …

Depuis la rédaction de ce livre, Matthieu continue à donner de ses nouvelles… La terre va mal, l'Afrique a besoin de nous… Nous avons besoin de l'Afrique.

Le livre « Au revoir ma petite maman » raconte comment la maman a vécu et réalisé « les volontés posthumes » de son fils. Sceptiques ou non, lisez ce livre !

Le livre « Au revoir ma petite maman » est vendu au profit et par l'association TAMTAM, qui se charge de recueillir les dons également.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×